By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Le 350e anniversaire de la fondation de l’Académie invite à s’interroger sur les raisons et les circonstances de sa création. L’accession du jeune Louis XIV au pouvoir après la mort de son mentor Mazarin nécessitait une réflexion nouvelle pour la promotion d’une politique des arts, des lettres et des sciences, mise en place pour célébrer la gloire du jeune roi et celle de son royaume. Les ministres désirèrent s’entourer des conseils les plus avisés pour mener à bien cette politique, Colbert d’abord, en 1663, suivi par Louvois, puis par Pontchartrain. Les séances bihebdomadaires, d’abord convoquées chez les ministres, furent finalement accueillies au palais du Louvre, comme celles de l’Académie française. Les membres discutaient des légendes destinées à accompagner les tapisseries, les médailles ainsi que les peintures monumentales, notamment celles de la Galerie des glaces à Versailles, qui provoquèrent en cours d’exécution un épisode majeur de la Querelle des Anciens et des Modernes. Jean-Pierre Babelon est l’un des historiens actuels des Temps modernes parmi les plus réputés pour l’ampleur de ses recherches notamment consacrés à l’histoire de Paris et à l’architecture française. Ses travaux portent également sur la France des XVIe-XVIIe siècles et en particulier sur les guerres de Religion. On lui doit aussi des biographies à succès sur le roi Henri IV, l’architecte Mansart et Le Nôtre. Directeur du musée et du domaine de Versailles de 1989 à 1996, il préside, depuis 1997, la Fondation Jacquemart-André (avec la conservation de l’Abbaye royale et du musée Jacquemart-André de Chaalis). Vous pouvez retrouver la biographie de Jean-Pierre Babelon sur le site de l’AIBL : www.aibl.fr/membres/academiciens-depuis-1663/article/babelon-jean-pierre