By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Des gouttes de pluie comme leurs larmes, incessantes.C’est une foule nombreuse et émue qui a accompagné hier l’icône portugaise et lisboète du football jusqu‘à sa dernière demeure dans cette terre qu’il aimait tant et à qui il a tant donné.Auparavant, c’est à l’Eglise du Séminaire, qu’une messe avait été célébrée en présence de nombreuses personnalités dont le président Anibal Cavaco Silva et le Premier ministre Pedro Passos Coelho. Décédé dimanche à 71 ans, Eusebio, “le roi” du football portugais, la “panthère noire” de Benfica a reçu l’hommage vibrant de ses supporteurs. Celui de son stade, le mythique stade de la Luz à Lisbonne où il a écrit sa légende. Une pelouse que sa dépouille a foulé une dernière fois conformément à ses ultimes volontés. Il repose désormais et pour l‘éternité non loin de là. A jamais lié à son club, à cette ville et à ce Portugal qu’il a rendu si fier et si brillant.