By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

L'armée française est dénoncée comme "partisane" par les musulmans, dans ce pays majoritairement chrétien. De leur côté, les soldats tchadiens, appartenant à la Mission de l'Union africaine en Centrafrique (Misca), sont perçus comme plutôt favorables à la Séléka, essentiellement musulmane qui a pris le pouvoir par les armes en mars et déclenché ainsi une vague de pillages et de meurtres. Une bonne partie des éléments de la Séléka proviennent du Tchad ou du Soudan voisins. Des soldats tchadiens ont tiré su la foule lundi 23 décembre pour se dégager. Les violences entre chrétiens et musulmans de poursuivent à Bangui. Lundi, au moins neuf personnes ont été lynchées.