By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Un commando d'islamistes a affronté dimanche des soldats maliens à Gao, dans le nord du Mali, premier acte de guérilla urbaine dans une ville reprise par les soldats français et maliens, et déjà cible de deux attentats suicides en 48 heures. Les islamistes armés, pilonnés par des frappes aériennes françaises, chassés quasiment sans combats des villes du nord du Mali qu'ils occupaient depuis près de dix mois, multiplient depuis plusieurs jours les actions : attentats suicides, pose de mines le long des routes et désormais opérations armées en pleine ville. Les échanges de tirs entre soldats et islamistes ont éclaté en début d'après-midi au cœur même de la ville, près du commissariat central, qui était le siège de la police islamique quand les jihadistes occupaient Gao. L'attaque a été revendiquée par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao).