By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Retrait du projet de transformation Maintien de la PIC de Bobigny - Maintien de tous les emplois Le personnel et les organisations syndicales ont été informés du projet de la direction de La Poste de transformer la PIC de Bobigny en plate-forme client courrier. Il faut être clair, c’est la liquidation brutale du centre de tri départemental postal de la Seine Saint Denis, ouvert en 1976 avec plus de 700 postiers. Sur les 280 agents actuels, il ne resterait sur le site, fin 2014, qu’au maximum 60 à 70 personnes résultant du maintien des activités de collecte, du service entreprises et des retours d’Île de France ; par ailleurs, il n’y a aucune garantie sur la pérennité de ces services. Nous ne comprenons pas! Nous n'acceptons pas la fermeture! Trois ans et demi après la dernière restructuration qui s’est traduite par la perte de 25% de l’effectif, une centaine de suppression d’emplois, la détérioration des horaires de travail, c’est la mesure radicale de la fermeture du centre. La direction entend justifier son choix de transférer, pour la fin de l’année prochaine, le trafic courrier sur les PIC de Lognes (77) et Gonesse (95) au nom de la baisse du trafic observé nationalement à La Poste. Baisse du trafic ? Et la baisse des effectifs ? Elle est deux fois plus importante par le non remplacement de 50 postes depuis 2010 ! Et cela, tous les jours, les agents le vivent dans leurs conditions de travail avec une situation de sous-effectif dans la quasi totalité des brigades. Non, nous n’acceptons pas que le personnel de la PIC, dont la direction vante « le grand professionnalisme », fasse les frais d’une politique de rationalisation de l’outil industriel (les machines de tri automatique) dans le cadre de la privatisation de La Poste. Non, nous n’acceptons pas que les usagers de Seine Saint Denis soient pénalisés par l’éloignement du tri du courrier de sa distribution. Non, il est faux d’affirmer qu’il y aurait de la place pour tout le monde (dans les PIC de...