By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Air France-KLM est prêt à aider Alitalia à des conditions très strictes, mais ne participera pas à l’augmentation de capital si ces conditions ne sont pas satisfaites, a réaffirmé jeudi Alexandre de Juniac, PDG du groupe de transport aérien franco-néerlandais. Les conditions posées par Air France KLM : la restructuration de la dette d’Alitalia et la réduction de son activité de moyen courrier. Globalement Air France KLM qui détient 25% du capital d’Alitalia, veut une restructuration plus radicale d’Alitalia que celle très temporaire décidée par le transporteur italien. Air France KLM a jusqu‘à la moitié du mois de novmebre pour décider s’il participe ou pas à l’augmentation de capital de l’italien.