By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Claire-Marine Cacérès, psychomotricienne, monitrice d'équitation et équithérapeute du Club Hippique de Versailles, présente l'équitation adaptée à l'occasion du colloque "Diversité de la médiation équine" du 19 avril 2013 à Paris. Au XVIIIème siècle, Diderot vantait les mérites du sport dans son encyclopédie en précisant que les exercices corporels maintiennent en bonne santé. Aujourd'hui, les bénéfices des activités sportives ne font plus aucun doute. Les bénéfices physiques, psychologiques et sociaux sont nombreux. Quant à l'équitation, c'est le seul sport qui se pratique avec un animal chevauché. On entend souvent dire qu'elle développe entre autres le tonus musculaire, l'équilibre, le «self-control», ou encore que la relation avec l'animal fait toute sa spécificité. L'accès à l'équitation pour des personnes en situation de handicap a très certainement toujours existé, de nombreux auteurs en ont vanté les bienfaits. Aujourd'hui, les Fédérations sportives différencient le handicap physique, sensoriel et intellectuel ou psychique. Ainsi, la Fédération Française Handisport (FFH) propose tous les sports que peuvent pratiquer les personnes en situation de handicap physique ou visuel, qu'elles soient des sportifs de haut niveau ou pas. La Fédération Française de Sport Adapté (FFSA) assure quant à elle l'organisation, le développement, la coordination et le contrôle de la pratique d'activité physiques et sportives des personnes atteintes de déficiences intellectuelles ou de troubles psychique. La Fédération Française d'Equitation (FFE) vient quant à elle harmoniser le tout en formant ses moniteurs pour un enseignement spécifique et de qualité auprès d'une population demandeuse. http://www.ifequitherapie.fr